A propos

La Plateforme des Observatoires Photographiques du Paysage de Bretagne, la POPP-Breizh, est un projet à l’initiative du Conseil Régional de Bretagne, de la DREAL Bretagne et de l’UMR CNRS 6590 ESO. Elle est conçue avec une cinquantaine d'acteurs du paysage de Bretagne et hors Bretagne à partir de 2011. Ce travail collaboratif a pour finalité d’analyser les dynamiques paysagères en Bretagne.

Les Observatoires photographique du paysage : comprendre les dynamiques passées

Les paysages sont constamment en évolution. Cette évolution est double : 1/ la matérialité biophysique des paysages se modifie (pousse de la végétation, évolution du trait de côté, etc.), 2/ les représentations que nous avons des paysages évoluent au gré du temps et selon les groupes sociaux d’appartenance.

Ces modifications peuvent s’effectuer de manière lente et imperceptibles (creusement des vallées), ou a contrario, elles peuvent être brutales et rapides (implantation d’une infrastructure de transport). La conscience que nous avons des évolutions paysagères est en général très limitée, soit parce que nous avons oublié les paysages passés, soit parce que nous ne les avons pas connus.

Les Observatoires photographiques du paysage, les OPP, ont pour but de reconstituer les dynamiques paysagères passées au moyen de la reconduction photographique. Il s’agit alors de re-photographier le même paysage dans des conditions similaires (cadrage, météo, hauteur de trépied, etc.) à des intervalles de temps réguliers (tous les ans, tous 5 ans, etc.). C’est un outil de suivi des évolutions du paysage et de mesure des impacts des politiques publiques. Il s’accompagne d’une dimension sensible et participative qui permet de co-construire avec les habitants une mémoire collective de chaque territoire.

En savoir plus sur la conception d’un OPP

Adapter la politique territoriale au regard des évolutions du paysage

L’observation des dynamiques paysages est un enjeu fort à toutes les échelles : du local au régional. Comprendre les évolutions paysagères permet d’adapter la politique paysagère en fonction des mécanismes naturels et des actions humaines à l’œuvre sur les territoires. Avec les incitations et prescriptions juridiques (loi « paysages » de 1993, convention européenne du Paysage de 2000, loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages de 2016 dite loi « Biodiversité »), les collectivités territoriales et toute autorité compétente sont invitées :

  • À développer une politique spécifique dédiée au paysage en matière d’aménagement, de gestion et de protection (art. 1, convention européenne du paysage) ;
  • À intégrer de manière transversale le paysage dans les politiques sectorielles en termes de transport, d’urbanisme, etc. (art. 5, convention européenne du paysage) ;
  • À définir des objectifs de qualité paysagère (Article 171, loi « Biodiversité ») ;
  • À inciter les populations à participer aux décisions publiques (convention d'Aarhus, convention européenne du paysage et loi « Biodiversité »).

La formulation des politiques publiques implique une connaissance fine des paysages du territoire. Face à ces besoins récents, les territoires ont à disposition plusieurs outils. Les atlas de paysages sont, par exemple, des documents cartographiques qui qualifient la diversité des paysages et qui identifient les enjeux associés. Quand aux OPP, ils retracent l'histoire des paysages et donnent à comprendre pas à pas les évolutions visibles des territoires. Dans ce sens, les Observatoires sont des outils d'aide à la décision.  

En savoir plus sur le contexte politique des OPP

La POPP-Breizh, un logiciel facilitateur des OPP

La POPP-Breizh facilite l'exploitation des OPP par la gouvernance territoriale. La plateforme, en tant que telle, est un projet qui fédère les différents acteurs qui composent la gouvernance sur les territoires. Plus de trente acteurs de la connaissance paysagère en Bretagne se sont réunis au fur et à mesure du projet pour partager leurs compétences, leurs moyens et leurs expériences. Finalement, la plateforme impulse une dynamique régionale autour des questions paysagères avec 4 OPP en 2011 contre 25 en 2019. 

Puisqu'elle est co-construite avec les porteurs OPP, la plateforme correspond aux besoins des territoires. En effet, elle donne accès aux séries OPP de Bretagne et facilite leurs analyses. L’interface permet :

•  De rechercher des séries OPP par localisation ;
•  De rechercher des séries OPP par contenu (haie, maison individuelle, cours d’eau, etc.) ;
•  De rechercher des séries OPP par type de changement (apparition de haie, disparition de haie, etc.) ;
•  D’exporter les séries OPP et leurs données associées.

Les porteurs d’OPP ont leur propre espace en ligne pour intégrer les séries OPP. Aussi, la plateforme propose une variété d’innovations techniques et thématiques :

  • Les séries OPP peuvent être associées à des documents complémentaires
  • Le point de vue peut être issu d’une image de référence.
  • Les OPP participatifs sont les bienvenus : exemple de l’OPP de l’UTL de Bretagne.
  • Les internautes peuvent commenter en ligne les séries photographiques.
  • Le témoignage des habitants peut être audio.
  • La dimension sonore des paysages peut être étudiée en intégrant des ambiances sonores. 
  • Les prises de vue depuis les drones peuvent être insérées dans la POPP-Breizh. 
  • Les paysages sous-marins peuvent faire l’objet d’un suivi photographique.

Depuis 2018, la POPP-Breizh est administrée par le pôle paysages de l’Observatoire de l’Environnement en Bretagne (OEB). Toute institution bretonne qui souhaite créer son OPP ou intégrer ses séries photographiques, peut contacter l’OEB afin de contribuer au projet. Par ailleurs, l’OEB recherche des partenaires dans d’autres régions en France ou à l’international pour déployer d’autres plateformes à partir du logiciel de la POPP.

En savoir plus sur la POPP-Breizh

La structuration du site internet POPP-Breizh

Accueil : il permet de rechercher des séries OPP via différents filtres.

Participez : il s’agit d’un formulaire en ligne qui permet à tout un chacun de créer un compte POPP-Breizh. Ce compte est la première étape pour intégrer un groupe OPP et/ou de commenter en ligne des séries OPP.

Structures OPP : cet onglet présente les différentes structures qui participent au projet de la POPP-Breizh.

Ressources : il s’agit d’un ensemble documentaire qui a pour but d’aider les structures dans la démarche OPP. Cet ensemble documentaire est articulé autour de 3 axes : 1/ Administrer les OPP, 2/ Technicité des OPP, 3/ Analyse des OPP.

FAQ : la Foire Aux Questions répertorie les principaux questionnements relatifs à la POPP-Breizh avec à disposition des tutoriels, la charte d’utilisation de la plateforme, etc.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le pôle paysages de l'OEB 

Caroline Guittet

Cheffe de projet – Pôle paysages / Observatoire de l’Environnement en Bretagne

caroline.guittet[@]bretagne-environnement.fr  / 02 99 35 84 86

6-A rue du Bignon – 35000 Rennes

En savoir plus sur le pôle paysages de l’OEB

www.bretagne-environnement.fr